Désir de lecture!

Publié le par sleemane




Pourquoi ce désir de lire s'empare -t-il de moi ces derniers jours ? Pourquoi les livres deviennent-ils pour moi une denrée indispensable ;  une "protéine"vitale ? Trop de réponses me  viennent à l'esprit, mais une seule parvient à me convaincre : je peux, à tout instant, mourir sans avoir lu les livres que des  hommes et des femmes de génie ont écris pour « moi ». Du coup, les noms des auteurs  de littérature classique  se bousculent dans ma tête.  Zola, Hugo, Balzac, Maupassant, Dumas père et fils, Tolstoï, Gogol, Pouchkine, Dostoïevski, Graham  Green, Steinbeck, Kafka, Mauriac .....et la liste est assez longue.  Je dois avouer que c'est de la folie que de vouloir dévorer tous les livres que ces hommes ont écris, à moins que je ne m'inscrive sur la liste de ceux prennent  une retraite anticipée. Parce que, voyez-vous,  il faut du temps pour la lecture. C'est ce dilemme : volonté de lire et faute de temps, qui ébranle mes nerfs.


Publié dans CULTURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coeos 04/06/2009 22:51

vous n'êtes pas seul! nous sommes au moins deux! et c'est tant mieux! sinon,vous devez être immensément heureux pour ça car comme dit jules renard: "quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux."

Géranium 30/05/2009 11:28

J'espère que tu as su contaminer tes enfants avec cette flamme que tu as pour le lecture, car rares sont les jeunes de nos jours qui ont ont cet engouement pour les livres, Dommage!!!!

renzo 25/02/2009 09:00

Plus jeune, je me disais que j'allais profiter des vacances d'été pour lire . Un programme aux petits oignons avec Proust et Dostoievski...mais finalement je ne lisais rien ou peu de choses. Je ne sais pas quelle est la réponse la plus juste à ton dilemne. Vivre ou lire? Se dire qu'on partira sans avoir lu tel livre. Mais au final nous ne sommes pas des êtres omnipotents, nous sommes des êtres de choix. Peut-être faut-il avoir lu les livres qui nous tiennent le plus à coeur et sacrifier les autres.