Le dédain

Publié le par Sahbane Inoubli




Si, sur papier j'arrive à reproduire ton sourire,

 Et ce bel éclat narquois dans tes yeux, 

Il m'est en revanche difficile de te dire, 

Que ton dédain me réduit en gueux.

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Téméraire 13/07/2009 15:17

Tu écris très bien, j'adore tes textes ... et son dédain te réduit en gueux ... que je traduit en dialecte local me fait tellement rire. Bravo